Aller au contenu
Fertility Awareness Method ou Symptothermie : planning familial, contraception naturelle, connaître ses cycles menstruels, féminin sacré

Nous sommes toujours dans la thématique des cycles féminins, avec cette fois un article dédié à la fertility awareness method.

Aujourd’hui nous allons nous pencher un peu plus en détails sur ce cycle menstruel qui chamboule nos hormones tous les mois.

Et en particulier, je vais vous parler d’un livre qui a absolument révolutionné ma vie en la matière. Ce livre s’intitule : « Taking Charge of Your Fertility : the definitive guide to natural birth control, pregnancy achievement and reproductive health ». Il a été écrit par Toni Weschler.

Il parle de contraception naturelle, de suivi de sa fertilité, de conception d’un enfant mais aussi de santé reproductive, d’estime de soi et de féminisme.

Le livre « Taking Charge of your Fertility » est malheureusement uniquement disponible en anglais. Pour des ressources en français, on peut toutefois se diriger vers la méthode dite de la symptothermie. De nombreuses ressources existent sur le web en français sur la symptothermie (voir les liens en bas de l’article). On trouvera aussi des applications ainsi que des éducateurs santé dans de nombreuses régions qui peuvent vous renseigner. La symptothermie est relativement similaire à la Fertility Awareness Method. Cependant, je préfère vous parler ici de l’approche de Toni Weschler car c’est une méthode qui dépasse le simple planning familial naturel et aborde des dimensions plus psychologiques de la féminité dans le rapport au corps et au médical. Toni Weschler parle de respect du corps, de respect de la femme, avec des considérations très éthiques et libératrices qui font toute la force de son livre.

Nous allons donc parler des 4 phases du cycle menstruel et de leur signification en terme d’énergie féminine et créatrice. Ensuite, on parlera de ce fameux livre, de la méthode, de ses avantages et inconvénients.

Les 4 phases du cycle menstruel

Petit rappel physiologique pour commencer à se familiariser avec son cycle. Une fois que vous aurez commencé à faire attention aux symptômes de fertilité (voir la méthode plus bas), vous pourrez identifier à quel moment exact du cycle vous êtes. Le cycle idéal de 28 jours avec une ovulation au jour 14 n’est qu’une moyenne. En pratique, chaque femme est différente avec des cycles plus ou moins longs qui peuvent varier en fonction des épisodes de vie.

Mieux connaître votre cycle vous permettra aussi de mieux savoir de quoi vous avez besoin à tel ou tel moment afin de mieux vivre cette nature cyclique.

1. Les règles

Un cycle menstruel commence le premier jour des règles. C’est ce premier jour qui est réellement important parce qu’il définit le passage d’un cycle à l’autre. Il peut être précédé de légers saignements (qu’on appelle spotting). Les règles sont liées à une chute des hormones dans le corps en l’absence de grossesse. La muqueuse utérine, qui s’était épaissie pour accueillir un éventuel fœtus, est ainsi évacuée et l’utérus fait peau neuve pour un nouveau cycle.

On considère cette période comme l’équivalent de l’hiver, une période où on a besoin de repos et où l’énergie n’est pas très élevée. L’archétype de la phase des règles est l’image de la sorcière ou femme sage. C’est le moment de tirer parti de toutes nos capacités mentales, d’analyse et de réflexion.

Fertility Awareness en français : phase 1 les règles

2. La phase folliculaire : avant l’ovulation

Vient ensuite la phase folliculaire, qui démarre au premier jour du cycle jusqu’au jour de l’ovulation. C’est le moment où les follicules se développent. L’un d’entre eux produira l’ovule (ou les ovules car il peut y avoir des cas de double ovulation). Sa durée est très variable d’une femme à l’autre et d’un cycle à l’autre.

Fertility Awareness en français : phase 2 la pré-ovulation

Cette phase est aussi caractérisée par l’augmentation des œstrogènes dans le corps. Cela provoque une augmentation de la fertilité, que l’on peut constater par l’observation du fluide cervical qui se modifie et par une ouverture progressive du col de l’utérus. Au niveau des températures elles sont assez constantes et basses durant cette phase.

Les œstrogènes ont aussi pour effet de booster notre sexualité, notre plaisir et notre vitalité. C’est le moment du printemps pour le corps, tout se réveille et on est en phase de croissance. L’archétype de cette phase est la vierge. Nos capacités physiques sont au maximum.

3. L’ovulation

Le corps est prêt, fertile… vient alors le fameux moment de l’ovulation. Certaines femmes peuvent sentir précisément ce moment. Sachant que les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à 5 jours dans un milieu fertile et que l’ovule a une durée de vie qui peut aller jusqu’à 24h, les règles de la fertility awareness method (ou de la symptothermie) permettent de sécuriser les moments où il serait risqué d’avoir des rapports non protégés.

Au moment de l’ovulation, il y a une augmentation de la température corporelle. Cela permet notamment d’identifier le passage d’une phase à l’autre.

Enfin, l’ovulation correspond à l’été, phase de récolte et de gratitude où on se laisse simplement rayonner. L’archétype de cette phase est la mère. Nos capacités sociales sont au plus haut, c’est le moment pour échanger, nourrir ses relations, en nouer de nouvelles, prendre soin de ses proches.

Fertility Awareness en français : phase 3 l'ovulation

4. La phase lutéale : après l’ovulation

Après l’ovulation les symptômes de fertilité (fluide cervical et col de l’utérus) disparaissent. Cela est lié à l’augmentation de la progestérone dans le corps, hormone qui domine pendant cette phase. Contrairement à la phase folliculaire, la phase lutéale est relativement constante en durée. Si elle peut varier entre 11 et 16 jours environ selon les femmes, chez une même femme la durée ne changera pas énormément.

Fertility Awareness en français : phase 4 la phase prémenstruelle

La phase lutéale est associée à l’automne et à l’archétype de l’enchanteresse. C’est une phase où on peut avoir besoin d’introspection et d’exprimer sa créativité. La connexion à son intuition, ses capacités intuitives, se fait plus forte et en même temps, on a besoin de se délester de ce qui nous pèse.

S’il n’y a pas eu fécondation, le follicule transformé en corps jaune finit par s’atrophier, faisant alors chuter le taux de progestérone dans le corps et provoquant les règles. Le cycle recommence.


Après ce petit tour du cycle, on va voir plus spécifiquement ce qu’est la fertility awareness method (ou symptothermie)… Et comment elle nous aide à mieux nous connaître pour mieux gérer cette énergie cyclique féminine en nous !


La fertility awareness method

Pendant 10 ans, j’ai pris une pilule contraceptive bourrée d’hormones qui me mettait le moral dans les chaussettes. Pas parce qu’elle me convenait mais parce que je ne connaissais aucune véritable alternative (sans hormone, écologique et respectueuse du corps). Et puis j’ai découvert qu’il existait des méthodes de contraception naturelles, dont cette méthode, la FAM (Fertility Awareness Method), qui est efficace, reconnue par l’OMS et fiable. Aujourd’hui cela fait plus de 6 ans que j’utilise la FAM pour ma contraception et je ne changerai pour rien au monde !

Je ne dis pas que cette méthode est pour tout le monde, car elle est assez complexe à mettre en place et relativement contraignante. Cependant, je suis convaincue que chaque femme gagnerait énormément à simplement connaître son existence, s’intéresser à sa fertilité et se former à ces essentiels de la santé reproductive féminine qui sont malheureusement beaucoup trop peu connus.

En ce sens, le livre de Toni Weschler est une véritable bible remplie d’informations sur notre propre corps et son fonctionnement. Il répond aux dizaines de questions que l’on peut se poser sur sa santé reproductive. Tout d’un coup cela s’éclaire et on est à la fois émerveillé et heureux de reprendre le contrôle mais aussi indigné de ne pas avoir reçu ces réponses plus tôt !

Connaître ces fondamentaux change la vie tout simplement parce que cela change le regard qu’on porte sur nous-même. Beaucoup de situations médicales courantes sont également abordées par l’auteur, qui fait le point sur de nombreuses idées reçues et appuie sur l’intérêt de bien connaître ses cycles pour mieux vivre ces situations. Je ne pourrais pas résumer ici simplement toute la richesse du livre donc je vous encourage vivement à vous le procurer/faire prêter si l’anglais ne vous rebute pas !

Différence avec d’autres méthodes de contraception naturelles

Il existe de nombreuses méthodes de contraception naturelle. Ces méthodes sont plus ou moins fiables et plus ou moins complexes. Parmi elles, la FAM (ou symptothermie) se démarque par sa fiabilité comparable à d’autres méthodes de contraception telles que la pilule ou le préservatif.

En réalité, la FAM n’est pas une méthode de contraception à proprement parler. C’est une méthode qui permet de suivre sa fertilité, donc de savoir quand on peut avoir des rapports sexuels non protégés. La méthode de contraception choisie pendant les phases fertiles peut alors être une méthode barrière (le préservatif par exemple) ou tout simplement l’abstinence. Les méthodes de planning familial telles que la symptothermie préconisent l’abstinence tandis que la FAM « autorise » les méthodes barrière.

La différence principale de la FAM (ou de la symptothermie) avec les autres méthodes de suivi de la fertilité est que cette méthode se base sur l’observation de plusieurs symptômes de la fertilité : température, glaire cervicale et position du col de l’utérus. Cette méthode est donc la plus contraignante parce qu’il faut prendre en compte un certain nombre de facteurs. L’apprentissage est donc aussi plus long. Mais c’est aussi la plus efficace : son efficacité est de 98 % pour des femmes qui appliquent correctement les règles !

Pour rappel, aucune méthode de contraception n’est efficace à 100 %. Il existe aussi une différence entre l’efficacité théorique et l’efficacité pratique d’une méthode, en fonction de votre capacité à l’appliquer correctement. Par ailleurs, seul le préservatif (féminin ou masculin) protège contre les IST.

La fertility awareness method en pratique

Alors la fertility awareness method, concrètement, ça consiste en quoi ? En fait, la FAM repose sur l’observation de trois symptômes :

  • la température corporelle au réveil,
  • la glaire cervicale
  • et dans une moindre mesure (pour compléter si besoin) la position du col de l’utérus.

Plusieurs mois d’observation de votre cycle sont nécessaires (souvent 3 cycles) afin de vraiment vous familiariser avec votre corps. En gros, on remplit chaque jour un diagramme avec les observations du jour. Le diagramme ressemble à celui ci-dessous tiré du livre de Toni Weschler. Ce diagramme permet de diagnostiquer avec précision les différentes phases de notre cycle et les jours de fertilité. Différentes ressources proposent des modèles à remplir en français ou en anglais (voir les liens à la fin de l’article). Il existe également des applications mobiles.

Fertility awareness method - Toni Weschler - exemple de diagramme

C’est important de noter que cette méthode n’est pas statistique. On ne se base pas sur les cycles précédents pour savoir quand a lieu l’ovulation. On sait au jour le jour, en fonction des observations, si on est fertile ou non. Cela permet donc de gérer aussi les cycles irréguliers ou les changements liées à des voyages, des périodes de stress ou autre.

Avantages de la Fertility awareness method

Ecologie et gratuité

Cette méthode est totalement naturelle, gratuite (sauf éventuellement coûts de formation) et réversible (on peut décider d’arrêter à tout moment). Totalement respectueuse du corps, elle n’a pas d’effets secondaires ou d’impact sur l’humeur, la libido, etc.

Connaissance de soi

Pratiquer la FAM amène à une meilleur connaissance de son corps et à la redécouverte de son cycle. On apprend à mieux comprendre nos changements d’énergie et à diagnostiquer nos petits soucis. Éventuellement, on peut identifier plus facilement des déséquilibres (hormonaux, endométriose, infertilité).

Empowerment

En apprenant les rudiments de la santé sexuelle féminine, on s’affirme. Cela permet notamment de se sentir moins désemparée face au corps médical, de mieux comprendre son corps et ses fonctionnements ou dysfonctionnements.

Santé sexuelle et parité

Cette méthode encourage la discussion au sein du couple et favorise une plus grande conscience portée sur sa sexualité et ses relations sexuelles. Il est important d’avoir un partenaire impliqué et à l’écoute et cela génère souvent des changements positifs pour le couple.

Efficacité

L’efficacité de la méthode est comparable à celle de la pilule lorsqu’elle est bien utilisée ! Son efficacité pratique est de l’ordre des 98%. Voir cette étude.

C’est une info qui passe souvent à la trappe en raison des préjugés que l’on a sur les méthodes de contraception naturelles. Cependant, la fertility awareness method (ou la symptothermie) est une méthode bien plus efficace que les autres méthodes naturelles. Elle mérite donc d’être mieux connue afin de pouvoir être considérée comme un choix possible au même titre que les autres méthodes de contraception.

Inconvénients de la Fertility Awareness Method

Cette méthode présente aussi des inconvénients non négligeables. A voir en fonction de chacune si l’expérience est suffisamment motivante pour se lancer quand même dans l’aventure.

Complexité

Cette méthode est relativement complexe à aborder seul. Le livre de Toni Weschler que je recommande fortement est super intéressant mais c’est déjà un gros pavé. Il est nécessaire de prendre le temps pour l’apprentissage, afin de ne pas faire n’importe quoi. L’idéal si c’est possible est bien sûr de prendre contact avec un conseiller en contraception naturelle (ou planning familial) près de chez soi. Il existe aussi de petites formations ou conférences dans de nombreuses régions. On peut bien-sûr commencer à observer son cycle soi-même par curiosité en se basant sur des articles ou vidéos détaillées du net, mais si c’est dans un objectif de contraception alors là mieux vaut s’entourer et se fier à des ressources fiables.

Contraintes

La méthode est aussi relativement contraignante car elle nécessite d’être très rigoureux au quotidien, que ce soit au niveau de l’observation des signes de fertilité (température et glaire cervicale) mais aussi au niveau du suivi des règles de la méthode. En effet, il faut accepter une période d’abstinence ou de protection par barrière (préservatif féminin ou masculin). Cette protection sera également nécessaire au moindre doute.

Prérequis nécessaires

Enfin, pour pouvoir commencer à utiliser la Fertility Awareness Method, il ne faut être dans une situation propice :

1) Ne pas être sous contraceptif hormonal. Les hormones modifient notre cycle naturel donc inutile de vouloir observer quoi que ce soit.

2) Avoir un partenaire fixe et impliqué (ou pas de partenaire du tout). En effet, la méthode ne protège pas contre les IST !


Pour aller plus loin

Voici ici un tableau Pinterest qui regroupe de nombreuses ressources gratuites à propos de la Ferility Awareness Method et de la symptothermie.

Vous pouvez également sauvegarder l’épingle ci-après pour retrouver l’article facilement.

Et ci-dessous, vous retrouvez une sélection de liens et de ressources qui pourront vous aider dans la découverte de cette méthode de contraception naturelle.

Fertility Awareness Method ou Symptothermie en français

Le site Emancipées avec une foule d’informations claires et rigoureuses sur les cycles féminins.

Le livre de Toni Weschler : « taking charge of your fertility ». Et son site avec des diagrammes à télécharger, le lien vers l’application, etc.

Association belge pour la symptothermie (SensiPlan) : pour trouver un formateur près de chez vous, télécharger des ressources en français et vous former.

Fondation suisse de symptothermie : autre institution intéressante qui a développé des diagrammes et une application ainsi que des ressources à télécharger gratuitement.

–> Les deux prochains articles du mois de janvier sont également dédiés à l’accompagnement de notre cycle menstruel par une alimentation adaptée et des plantes spécifiques aux femmes. Abonnez-vous pour rester informé !