Aller au contenu
être plus créatif, rituels de créativité, Epione bien-être

Le livre de Julia Cameron, « Libérez votre créativité », est une véritable bible pour celui ou celle qui souhaite développer sa créativité (et plus largement, amener plus de joie et de richesse dans son quotidien). Dans cet article, je te propose d’explorer les deux exercices de créativité principaux qu’elle recommande, et ce pour plusieurs raisons :

  • ces deux exercices ont le pouvoir de changer ta perception de toi-même et du monde,
  • ils sont efficaces sur le court-terme, en t’aidant à te reconnecter à toi et à lâcher-prise sur ce qui te pèse,
  • ils sont efficaces sur le long-terme, grâce à l’effet cumulé, en te réalignant progressivement à ton être profond,
  • ils ont un réel effet holistique sur ton bien-être, à tous les niveaux,
  • et accessoirement, oui ils développent aussi ta créativité et ton sens artistique 😉

Dans la première partie de l’article, je te présente rapidement le livre de Julia Cameron. Puis dans la suite je détaille ces deux exercices de créativité essentiels (les pages du matin et les rendez-vous d’artiste) avec des conseils pour les mettre en place.

📝 Note : le temps de lecture de cet article est estimé à 8 minutes. Si tu veux aller plus vite, les informations essentielles sont résumées dans les images qui illustrent l’article.

Le livre de référence : Libérez votre créativité de Julia Cameron

Les deux exercices de créativité dont je vais te parler sont tirés du livre « Libérez votre créativité » de Julia Cameron. C’est un livre de référence très connu qui détaille une méthode complète pour se libérer de nos croyances limitantes. Pour Julia, être plus créatif c’est simplement dégager les obstacles qui brident notre propension naturelle à la créativité. Et dans son livre, elle dégage successivement ces obstacles, un par un, par une suite d’exercices et de prises de conscience.

Le livre est organisé en 12 semaines. Il détaille ainsi un programme de 3 mois propre à l’approche libératrice de Julia Cameron.

Libérez votre créativité Julia Cameron

A noter qu’ici je ne te parlerai pas de ce programme en entier mais plutôt des deux pratiques qu’elle recommande en introduction.

Ce sont deux pratiques qu’elle répète inlassablement dans tout le livre, du type « si vous ne deviez garder que ça… ». Et effectivement, ce sont des pratiques simples à mettre en place et que chacun peut adapter à sa personnalité, ses envies, ses préférences, son mode de vie, etc.

La seule règle : ne pas y échapper. Il faut y revenir chaque jour, chaque semaine comme une hygiène de vie du retour à soi, comme un besoin nécessaire et vital de remplir chaque fois le puits de notre créativité.

1. Les pages du matin

Le principe des pages du matin est très simple : tous les matins, écrire. C’est une pratique qu’elle conseille pour tous les artistes et créatifs, pas seulement les écrivains, car dit-elle, les pages du matin n’ont rien à voir avec l’écriture.

Écrire possède de nombreux effets positifs sur la santé et le bien-être. C’est une forme de thérapie, un rendez-vous avec soi-même, ses pensées, son état intérieur. Cela nous aide à traiter les informations, émotions, ressentis dont nous n’avons pas nécessairement conscience ou encore ceux qui reviennent en boucle et nous pompent une partie de notre énergie.

Écrire, combien de temps ?

Tu peux choisir la durée de ton écriture matinale, mais Julia Cameron préconise plutôt en terme de quantité : pour elle, c’est 3 pages chaque matin, non négociables.

💡 Note : n’hésite pas à commencer plus petit si cela te paraît infaisable. Commence si besoin par une page chaque matin et, avec les bénéfices de la pratique, tu sentiras peut-être l’envie d’augmenter le temps consacré, notamment lorsque tu commenceras à y prendre goût.

Essaye par contre de rester strict.e sur ce temps quotidien que tu t’alloues. Mets toutes les conditions en place pour ne pas être dérangé.e et surtout rappelle-toi que ces pages sont non négociables ! Lorsqu’on n’a pas envie d’écrire c’est là qu’elles sont le plus efficace et le plus révélatrices

Julia Cameron exercices de créativité les pages du matin

Pourquoi faire ses pages chaque matin ?

Cette introspection matinale permet de clarifier son esprit, de prendre sa « météo interne », de se connecter à soi, de planifier ses actions pour la journée à venir.

Les bénéfices vont bien au-delà de l’exercice d’écriture et sont valables pour n’importe quel profil/métier/objectif.

Le faire tôt le matin, idéalement dès le lever, permet aussi d’échapper à notre censeur interne qui est encore un peu endormi. Les révélations de la nuit, aussi folles soit-elles, n’ont pas encore été balayées par le mental bien-pensant. On peut donc s’empresser de les noter afin qu’elles nous soient révélées.

Comment écrire ses pages du matin ?

Il n’y a pas de mauvaise manière d’écrire. L’important c’est le geste, la pulsion libérée, même si ce que tu écris n’a aucun sens, même si c’est bête, ridicule, impensable… C’est ton intérieur qui commence à se dessiner. Au début tu auras probablement de nombreuses pensées sur ce que tu écris : c’est peut-être nul, inintéressant, inutile, une perte de temps. Tout cela fait partie du processus. C’est comme un grand nettoyage de ton inconscient, qui balaye tout sur son passage.

Ne te relis pas et surtout, ne fais jamais lire tes pages du matin à qui que ce soit. Cela pourrait interférer avec le processus car l’important est de se sentir libre, libéré de tout jugement craint ou anticipé. Juste écrire, sans attentes et sans rien demander de plus. Il est ensuite possible de revenir sur les notes passées mais après une certaine latence de digestion, idéalement au minimum deux semaines. On peut aussi simplement jeter les pages qui ont été rédigées si on ne souhaite pas les relire.

Laisse aussi faire le temps. C’est une pratique efficace sur le long-terme, une véritable hygiène de créativité à mettre en place. Selon Julia Cameron, « quels que soient tes objectifs, note les et les pages du matin t’y amèneront ».

2. Le rendez-vous d’artiste

La deuxième pratique essentielle selon Julia Cameron est ce qu’elle appelle le rendez-vous d’artiste. C’est tout simplement un rendez-vous que tu prends avec toi-même, chaque semaine, au minimum 2 heures par semaine. Encore une fois, ce rendez-vous doit être libéré de toutes contraintes, qu’elles soient professionnelles, personnelles, familiales. C’est un moment de tous les possibles, d’ouverture au monde, un moment pour « remplir le puits de ta créativité ».

Un rendez-vous avec soi

Pas question que quelqu’un d’autre s’incruste lors du rendez-vous ! C’est important de prendre ce temps seul, à explorer de nouvelles pistes, à faire quelque chose qui fait plaisir à « l’enfant artiste » en soi. Le mot d’ordre c’est vraiment joie et nouveauté, sortir des sentiers battus, ne pas en profiter pour rattraper un « travail » que tu aurais oublié de faire. Au contraire, teste et explore des choses nouvelles, inscris-toi à un cours, visite un musée, va te balader, etc.

L’idée est de lâcher-prise sur les obligations quotidiennes « d’adulte », pour donner un peu de temps de liberté à l’enfant en nous qui a envie de jouer. C’est quelque chose qui peut être extrêmement difficile quand on a « la tête dans le guidon », mais qui devient de plus en plus facile au fur et à mesure qu’on le pratique.

Julia Cameron exercices de créativité rendez-vous d'artiste

Qu’as-tu envie de faire, vraiment ?

Le principe ici c’est de se faire plaisir, du loisir, du temps pour soi. Si tu laisse parler l’enfant artiste en toi, il te dira ce qu’il a vraiment envie de faire. Ne balaye pas l’idée d’un revers de main ou d’une pensée dénigrante et essaye, l’esprit ouvert, de faire ce quelque chose totalement non productif et peut-être insignifiant ou qui te paraît ridicule. N’essaye pas de faire quelque chose de « constructif » ou d’important, c’est au contraire l’occasion de se recentrer sur le moment présent pour voir ce que ça fait.

Les stratégies d’évitement

Tu vas sans doute trouver de multiples raisons pour ne pas aller au rendez-vous. Selon Julia Cameron, c’est normal. Se retrouver fait peur. S’apercevoir de son unicité, de sa bizarrerie, mais aussi parfois s’apercevoir qu’on s’est trop souvent oublié, ça ne fait pas plaisir. Mais essaye quand même de t’y tenir, d’y revenir, avec bienveillance et par tous petits pas au début. Et tu verras rapidement les bénéfices de ces quelques heures par semaine sur ta productivité, ta motivation, ta joie de vivre…

🌙 Si tu es sensible aux cycles lunaires, je te conseille de te donner un rendez-vous par semaine au moment des 4 phases de la lune (nouvelle lune, lune croissante, pleine lune et lune décroissante). N’hésite pas à télécharger la roue de l’année pour fixer tes rendez-vous selon ce rythme naturel, et ainsi t’inciter à t’y tenir.

Voir la vie en rose

Petit à petit, tu pourras, pourquoi pas de temps en temps, prendre des rendez-vous d’artiste plus longs, peut-être une journée entière, un week-end, une semaine… Tu apprendras à mettre autant d’importance à nourrir ta créativité, ta joie de vivre, qu’à subvenir à tes obligations du quotidien (en réalité, c’est tout aussi important.) Et à te rendre compte plus facilement de la nécessité de ce temps de solitude pour mieux profiter des autres moments.

Être plus créatif : l’effet cumulé des petites actions

Le propre de ces deux exercices de créativité est qu’ils sont des petites actions à répéter tous les jours, toutes les semaines.

C’est l’effet cumulé, l’engagement répété auprès de toi-même, qui est au cœur du processus.

Chacun adapte sa pratique à son mode de vie, à ses envies, mais le principe reste toujours le même, écrire pour soi et pour s’ouvrir au monde, encore et encore.

L’engagement que représentent ces deux actions est relativement fort. Cela demande de s’accorder du temps, cela demande aussi de s’y tenir sur la durée. Mais c’est cet engagement qui envoie le signal à ton inconscient que tu t’accordes enfin de l’importance, que tu accordes de l’importance à tes rêves, à tes ressentis, à tes aspirations, et que tu es donc prêt.e à t’engager et à les réaliser.

Souvent on met la créativité en second plan dans notre recherche d’épanouissement alors qu’elle est au contraire un moyen de retrouver notre essence et notre vitalité. Elle impacte ensuite tous les autres domaines de notre vie…

💡 Pour aller plus loin, tu peux lire les autres articles sur le thème de la créativité. Et télécharger mon workbook sur la roue de l’année qui t’aide à te reconnecter aux cycles naturels pour enfin t’accorder du temps et respecter tes engagements.

télécharger la roue de l’année
Prendre soin de soi au quotidien avec Epione Bien-être

PS : tu peux enregistrer ces épingles sur Pinterest pour retrouver l’article facilement.

Rituels de créativité Julia Cameron
Etre plus créatif avec ces deux rituels
Créativité et Julia Cameron
Étiquettes: