Aller au contenu

Désencombrer sa maison pour gagner en sérénité

Comment désencombrer sa maison : 3 méthodes. Février : élimination et zéro-déchets. Catégorie rituels. Epione bien-être.

Tout d’abord, pourquoi parler de désencombrer sa maison dans un blog de bien-être au naturel ? Eh bien, c’est tout simple. Tout est lié. Quand on a une approche holistique, on prend en compte toutes les dimensions de son être mais aussi de son environnement. Parfois, il est plus facile de commencer par l’extérieur, par ce qui entoure. Inconsciemment, cela va aussi remettre de l’ordre à l’intérieur.

Et puis, ranger, nettoyer, désencombrer… cela va beaucoup plus loin qu’une maison plus agréable et mieux rangée. Parmi les nombreux bénéfices, on va bien-sûr se rapprocher des leçons minimalistes : moins d’objets, moins de stress, moins de choses à gérer donc plus de temps, de sérénité, de vie.

Ce qui me semble important là-dedans c’est aussi ça : en se débarrassant de tous les objets qui ne nous correspondent pas totalement, on se rapproche de qui l’on est vraiment, on se sent plus aligné et plus proche de ses valeurs. On simplifie sa vie pour se sentir davantage soi-même et à sa place. C’est le principe de l’intentionnalité qui est développé dans la vidéo ci-dessous.

Alors si vous vous demandez comment commencer pour désencombrer votre maison, je vous partage ici trois approches différentes que vous pouvez utiliser en fonction de vos intérêts, objectifs et contraintes. Profitez-en car à l’approche du printemps et des beaux jours qui reviennent, c’est le moment parfait pour un grand nettoyage de printemps. Et en conclusion, je vous donne une petite astuce finale qui transformera cette expérience en un véritable rituel de long-terme.

Méthode 1 : l’approche zéro-déchet

Comment désencombrer sa maison - méthode 1 : l'approche zéro-déchets - Epione bien-être

La première méthode consiste à prendre les choses dans le sens inverse. On ne va pas forcément parler de stock ici (c’est-à-dire tout ce que l’on possède) mais plutôt de flux : ce qui entre et ce qui sort. L’objectif c’est de limiter ces flux au plus strict minimum.

Finalement, on ne va pas se demander comment désencombrer sa maison mais plutôt comment limiter les entrées et sorties.

Pour ce faire, on va se concentrer sur les flux sortant avec un objectif : supprimer tous les déchets. Si on ne veut pas se retrouver rapidement enseveli, il va donc falloir aussi limiter les entrées. Chaque semaine, au moment de sortir les poubelles, observez : qu’est-ce qui la remplit ? Pour chaque déchet, comment faire pour le supprimer ?

L’idéal est de se fixer un défi sur un mois entier pour prendre le temps d’analyser sa consommation et prendre de nouvelles habitudes.

Les 4 R ou les quatre pistes d’action

  • Refuser : je n’achète plus cet objet, je colle un autocollant sur ma boîte aux lettres pour ne plus recevoir ces publicités, je refuse les emballages en allant faire mes courses en vrac, etc.
  • Réutiliser : on peut par exemple remplacer un objet jetable par un objet réutilisable, ou tout simplement, réparer un objet que l’on aurait pu jeter et constater qu’il va pouvoir nous tenir encore quelques années. Acheter aussi parfois un objet de meilleure qualité nous apporte plus de satisfaction et nous dure plus longtemps.
  • Recycler : s’il est impossible de refuser ou de réutiliser, on peut imaginer recycler les objets en fin de vie pour leur donner une autre utilité. Le top du recyclage c’est d’avoir chez soi un compost ou un lombricompost. Il recycle nos déchets de cuisine et une partie des déchets cartonnés. Il produit du fertilisant naturel pour nos plantes d’intérieur et de jardin. Et il limite énormément les odeurs de notre poubelle qui se remplit beaucoup moins vite. Une piste à creuser donc si vous ne l’avez pas déjà fait !
  • Réduire : enfin, il s’agira de réduire la consommation d’un bien qui nous semble essentiel et que nous ne pouvons pas refuser, réutiliser ou recycler.

Un monde à découvrir…

Il existe énormément de ressources gratuites sur Internet pour vous aider dans cette démarche. Des groupes Facebook, des sites internet, une multitude d’astuces sur Pinterest. La démarche zéro-déchets est très puissante pour alléger votre vie, votre budget et vous sentir plus aligné avec vos valeurs. C’est une approche qui fonctionne particulièrement bien pour les personnes sensibles aux questions écologiques. Elles se réjouiront de voir le volume de leur poubelle diminuer au quotidien tout en constatant que leur intérieur devient de plus en plus sain et agréable à vivre.

📗 Le livre pour commencer : « Zéro déchet » de Béa Johnson

Méthode 2 : l’approche minimaliste

Ici vient ma méthode préférée. Je l’aime parce qu’elle est drastique et qu’elle prend en compte différentes dimensions de l’être. Elle oblige à s’interroger sur ce que l’on veut vraiment, sur qui l’on est, avant de se demander comment désencombrer sa maison. Elle fait table rase du passé, le grand ménage, pour repartir sur de bonnes bases.

Comment désencombrer sa maison - méthode 2 : l'approche minimaliste - Epione bien-être

L’approche minimaliste pourrait s’apparenter à un grand ménage de printemps. On prend le temps de nettoyer en profondeur chaque pièce, chaque espace de notre maison. Pas seulement de la poussière qui s’y est accumulée mais aussi et surtout des objets et possessions qui l’encombrent.

Il existe bien-sûr différentes sous-méthodes de l’approche minimaliste mais toutes visent à arriver au même point : se sentir léger et entouré uniquement d’objets qui nous ressemblent et nous font du bien.

Les 5 caisses

Pour ce faire, il va être nécessaire d’examiner chacun de nos objets et de les répartir dans 5 différents contenants :

  • les objets à garder,
  • ceux que l’on veut garder mais qui sont à réparer,
  • ceux que l’on peut vendre,
  • les objets à donner,
  • ou enfin ceux trop abîmés ou usés, à jeter.

Attention aux tendances à garder « au cas où » et à accumuler des objets dans la caisse « à réparer » ou « à vendre » tout en sachant qu’on ne le fera jamais. À un moment donné, il faut savoir trancher. La séparation peut être brutale ou douloureuse mais vous verrez qu’elle vous fera vous sentir plus léger !

Comment s’y prendre ?

Tout dépend de votre point de départ et de votre degré de motivation. Il est possible de commencer par désencombrer un simple tiroir ou une armoire, puis d’y prendre goût et d’aller voir ce qui se passe dans le reste de la maison. On peut aussi procéder pièce par pièce, ou encore par catégories d’objets. Marie Kondo préconise par exemple de s’attaquer dans l’ordre aux catégories d’objets suivantes : les vêtements, les livres, les papiers, les articles divers et variés, et enfin les objets ayant une valeur sentimentale. On peut aussi créer ses propres catégories en fonction de ses envies/priorités : aujourd’hui je trie mes vieux bijoux, mes chaussures, je fais de l’ordre dans tel classeur, etc.

L’important est d’écouter ses intuitions et de commencer à agir, tout simplement !

Imaginer son style de vie idéal

Dans l’approche minimaliste, on va chercher avant tout à se débarrasser de tout ce qui provoque des interférences dans notre vie. Simplifier au maximum en ne gardant que ce dont on est sûr qui est bon pour nous. Il faudra alors veiller à se débarrasser de :

  • ce qui ne nous sert pas/plus,
  • les objets qui ne nous correspondent pas/plus,
  • ceux qui ne nous apporte pas/plus de joie,
  • ou encore ce qui nous pèse mais à quoi on s’accroche pour une raison ou une autre.

Astuce bonus

Si se débarrasser d’un objet est trop difficile alors qu’on sait qu’il nous est à présent inutile, une astuce consiste à le prendre en photo avant de s’en débarrasser. Rajouter cette étape peut aider et peut-être que plus tard, au moment de trier ses photos, il sera temps de s’en débarrasser pour de bon.

📗 Le livre pour commencer : « La magie du rangement » de Marie Kondo

Méthode 3 : l’approche DIY

On peut enfin envisager ce grand ménage de printemps tout à fait différemment. Ici c’est une méthode qui plaira aux bricoleurs et aux créatifs. L’idée derrière cette approche est de reprendre (dans la mesure du possible) le contrôle sur des procédés de fabrication qui nous sont souvent inconnus et inaccessibles. Cela part du constat qu’on est devenu totalement dépendant des industries qui nous entourent et qui fabriquent aujourd’hui la quasi-totalité de nos produits et objets du quotidien.

Comment désencombrer sa maison - méthode 3 : l'approche DIY - Epione bien-être

Pour s’en libérer et retrouver un gratifiant sentiment d’autonomie, il est possible de s’exercer et d’apprendre à fabriquer nous-même un certain nombre de produits. Les bénéfices de cette approche sont nombreuses et vont au-delà du désencombrement de sa maison. Apprendre de nouvelles compétences, se reconnecter à sa créativité, contrôler l’origine et la qualité des produits que l’on utilise, réduire ses déchets…

L’idée est aussi que les objets ainsi créés ont plus de valeur sentimentale parce qu’on y a passé du temps et qu’on les a faits à notre image. On va donc avoir envie d’en prendre soin et de les garder plus longtemps.

Quelques exemples pour se lancer dans le DIY

  • recyclage, réparation et upcycling des objets que l’on possède déjà
  • faire ses produits ménagers
  • faire ses propres soins de beauté et cosmétiques simplissimes
  • faire ses meubles en apprenant le travail du bois par exemple
  • couture, tissage et broderie
  • réalisation de bijoux
  • poterie et céramique
  • faire soi-même ses produits alimentaires : pain, yaourt, bière, sorbets, etc.
  • réalisation d’objets de décoration, cache-pots, tableaux, etc.

Attention aux dérives

Mais attention ! On peut aussi tomber dans un extrême inverse qui pousse à la surconsommation d’objets utilisés pour fabriquer nos produits… ou l’accumulation d’objets faits maison dont on a du mal à se débarrasser. Tout est dans la mesure donc ! On priorisera les activités qui favorisent le recyclage et la réparation, qui nous apportent de la satisfaction dans les choses simples du quotidien tout en permettant de limiter des achats.

Quelques exemples

désencombrer sa maison et simplifier sa vie - livres de Régine Quéva fabriquer ses produits

Fabriquer ses produits ménagers, créer ses propres soins de beauté, apprendre le travail du bois, la couture ou la poterie, faire son pain soi-même, ses yaourts, sa bière, ses objets de décoration, remettre un meuble au goût du jour, fabriquer des cache-pots pour ses plantes, etc.

Pour ma part, j’utilise beaucoup ces deux excellents livres de Régine Quéva (voir la photo). Ils donnent des recettes simples et efficaces pour fabriquer de nombreux produits du quotidien (beauté/santé ou ménagers) avec quelques ingrédients facilement accessibles.

📗 Un livre pour commencer : « Tout faire soi-même » de Raphaële Vidaling.

Comment désencombrer sa maison : conclusion

J’espère que ces 3 approches vous inspireront !

À vous d’imaginer ce qui vous correspond et à mixer les différentes approches, pour faire de votre maison un lieu de vie épuré, sain et agréable dont chaque objet vous emplit de joie !

Si c’est la première fois, se lancer dans un vrai désencombrement peut paraître assez faramineux. Mais ne vous découragez pas ! Prévoyez le temps nécessaire et pensez aux résultats escomptés : prendre ce temps maintenant vous facilitera énormément la vie plus tard. Et c’est l’occasion de faire le point, de se recentrer et de donner un nouvel élan à sa vie.

Pour que cela soit plus facile dans le futur, l’idéal est d’en faire un rituel, qu’il soit annuel, mensuel ou hebdomadaire. Trouvez votre propre rythme et essayez de vous y tenir. Comme pour le corps, c’est la régularité des petites habitudes prises sur le long terme qui font de grands changements. Allez-y en douceur, dans le respect de votre rythme, mais passez à l’action maintenant !

Si ce n’est pas déjà fait, pensez à télécharger la roue de l’année pour vous reconnecter aux cycles des saisons et vous fixer des rendez-vous réguliers pour avancer.


Prendre soin de soi au quotidien avec Epione Bien-être

N’oubliez pas d’épingler cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement :

Désencombrer sa maison, 3 méthodes à tester
Comment désencombrer sa maison, 3 méthodes à expérimenter (bien-être au naturel)
Comment désencombrer sa maison, 3 méthodes à expérimenter. Epione bien-être.